4741 Glossaire – Perle Escorte Trans

Glossaire

Ce glossaire ne se veut pas exhaustif, et encore moins un lexique académique. L’idée première est de comprendre le langage propre à ce milieu. Vous pourrez y revenir chaque fois que vous rencontrerez ces mots typiques.

 

Attention toutefois, les définitions données ici, même étant exactes, sont hors contexte. Il existe aussi, bien souvent, des interprétations, donnant lieu à des  polémiques, sur l’usage des mots. Ainsi tout le monde n’utilise pas ces termes avec exactement le même sens. Une bonne connaissance des termes permettra de bien les comprendre dans leur contexte et de pouvoir passer au delà des abus de langage.

 

L’important étant de bien communiquer en comprenant correctement son interlocuteur.

Cisgenre : Désigne les personnes dont l’apparence physique correspond au sexe de sa naissance selon les critères sociaux habituels. Plus simplement : les personnes ayant un physique d’homme et dotées d’un pénis à la naissance, ou les personnes ayant un physique de femme et dotées d’un vagin à la naissance.

Femme bio : bio pour biologique. On parle de femmes bio en différenciation des femmes transsexuels ou transgenres. Ce sont les femmes nées avec un sexe féminin. On entend aussi les mots femme génétique, ou femme cisgenre.

 

FTM, MTF : FTM est l’abréviation (in english) de Female To Male, femme vers homme en français. MTF, à l’inverse, est l’abréviation de Male To Female, homme vers femme en français. Ces deux abréviations s’utilisent en anglais (et très souvent en français aussi) pour qualifier le sens de la transformation ressentie ou pratiquée par un transsexuel.

FH et HF : Ce sont les équivalences francophones de FTM et MTF. HF est l’abréviation de Homme-Femme et FH, Femme-Homme. Ces abréviations sont rarement utilisées.

 

Ladyboy : Version anglaise de Katoey (ou Katoï), le terme thaïlandais qui désigne, de façon très général, des garçons qui se travestissent en filles de façon permanente ainsi que ceux qui changent définitivement leur physique. Nous pourrions le traduire en français par transgenre, voir transidentitaire ou transsexuel.

La culture thaï étant beaucoup plus tolérante dans le domaine de la transsexualité, qu’en Occident, les transformations peuvent intervenir dès la jeune adolescence. Ladyboy peut donc désigner de jeunes (ndrl : mineurs) garçons transgenres.

Par abus de langage, le mot ladyboy est souvent utilisé en Occident pour désigner tout transgenre de type asiatique (homme devenu femme) et de jeune âge.

A noter qu’en Thaïlande le mot katoeys peut être utilisé de façon péjorative, alors que ladyboy utilisé surtout dans la pornographie, ne comporte, à priori, pas de sens négatif.

 

LGBT : Lesbienne, Gay, Bi, et Trans. Par exemple on parle d’associations LGBT. Elles regroupent des militants qui cherchent à faire évoluer les lois et les mentalités sur l’homosexualité et le transgenrisme.

 

Pré-op et Post-op : Pré-op est l’abréviation de pré-opération et post-op de post-opération. Ces deux abréviations s’utilisent pour définir si l’individu transsexuel a subi l’opération chirurgicale de changement de sexe, ou pas.

C’est à dire pour post-op, suppression du pénis et des bourses puis construction d’un vagin, ou selon, ablation de l’utérus puis construction d’un pénis.

 

Shemale : Mot anglais, essentiellement utilisé dans la pornographie, pour désigner un individu transgenre, homme devenu femme, et ayant gardé son pénis.

 

Tgirl : Très générale, ce mot anglais désigne toutes femmes étant à l’origine un homme. Travestis et trans sans distinction.

 

Tranny : Mot anglais quelque fois utilisé en français. Il se traduit par trav, la version abrégée et familière de travesti. Il est parfois aussi utilisé pour désigner un transgenre.

 

Trans : Diminutif de transsexuel(le). C’est aussi un bon moyen de ne pas préciser si l’on parle de transsexuel, transsexuelle, ou de transgenre, mots dont les sens restent confus et ne font pas l’unanimité. Trans est un terme générique assez bien accepté par tous, y compris par la communauté trans elle-même.

 

Transexuel : Très souvent rencontré, c’est la mauvaise orthographe de transsexuel (il faut deux s).

 

Transgenre : Le terme transgenre est récent. Il s’utilise pour désigner une personne refusant d’être catégorisée en tant que femme ou homme, selon ses attributs sexuels de naissance. L’individu transgenre peut varier d’un genre à un autre selon le physique adopté et non selon la nature de son sexe. Sa sexualité, elle, est juste liée à son attirance pour un partenaire (on parle de pansexualité) Exemple : un homme transformé physiologiquement en femme, hormis le sexe. Elle vit en femme quotidiennement, avec une identité sociale féminine. Une activité sexuelle avec son pénis, n’empêchant pas cette identité féminine.

Cette idée de séparation entre l’identité sociale et  l’attribut sexuel est récente, et souvent mal comprise, y compris chez les transsexuel(le)s. Elle explique le choix d’un changement d’identité, donc de physique (pouvant être simplement du travestissement sans intervention médicale), sans pour autant changer de sexe de naissance.

 

Transidentité : Désigne le fait d’avoir une identité de genre contraire à son sexe biologique de naissance. La transidentité rassemble les personnes transgenres, les transsexuel(le)s, et le cas échéant, les travesties, les androgynes, les intersexuées.

 

Translover : Mot d’usage pour désigner les hommes qui éprouvent une attirance, à priori sexuelle, pour les transgenres (femme avec sexe masculin).

Ce terme est assez péjoratif pour une part des trans, ne comprenant pas cet engouement pour un “mélange” des genres sexuels, qui est souvent qualifié d’homosexualité repoussée.

Il ne l’est pas pour une part importante de transgenres, faisant séparation entre leur identité sociale, et leur activité sexuelle.

 

Transsexuel : Désigne une personne souhaitant, ou étant en passe de changer de sexe. On peut considérer qu’une fois la transition terminée (considérée comme satisfaisante pour le transsexuel), le transsexuel retrouve une identité définitive, et n’est plus un transsexuel mais une femme (ou homme) à part entière. La racine trans définit une situation intermédiaire et de mouvement et ne devrait donc pas être utilisée pour une situation définitive.

Dans les faits, le mot est utilisé pour toutes les situations  de personnes en cours, ou ayant déjà définitivement changer d’identité sexuelle à l’aide de la médecine. Les transgenres sont aussi très souvent désignés par ce mot.

 

Transsexuelle : Utilisé comme le féminin de transsexuel.

 

Transsexualisme : Sentiment d’une personne, d’appartenir au sexe opposé à celui de sa naissance. Ce sentiment conduit à vouloir changer de sexe et d’identité jusque dans les plus petits détails possibles.

Le travestisme, l’homosexualité ne sont pas considérés comme du transsexualisme. De même, le transsexualisme ne peut pas être considéré comme de l’homosexualité.

 

Transsexualité : État, situation d’une personne qui est en cours de changement de sexe. Par abus de langage, le mot est souvent utilisé pour des personnes ayant changé de sexe.

 

Trav : Diminutif familier de travesti.

 

Travelo : Diminutif familier, voir péjoratif, de travesti.

 

Travesti : Une personne qui se déguise. Ici nous retiendrons ce terme pour l’homme qui s’habille avec des vêtements féminins en vue d’éprouver une propre excitation sexuelle, et le cas échéant, séduire (pas forcement un homme) pour un acte sexuel.

Contrairement au transsexualisme où le sentiment de transformation est permanent, le travesti n’aime changer son apparence que de façon ponctuelle et temporaire, juste le temps d’assouvir une excitation sexuelle.

Si l’on parle parfois de transgenre pour le travestisme, on ne peut toutefois l’associer directement au transsexualisme. Si le travestissement est la première étape du transsexualisme, on ne peut par contre surtout pas affirmer que tout travesti rêve de transsexualisme.

 

Troisième sexe : le terme a été utilisé abusivement pour décrire de nombreux états. Transsexualité, homosexualité, etc…

Nous nous comprendrons dans ce livre, en utilisant ce terme pour décrire les transgenres  et plus particulièrement, les hommes devenus femmes (ou travestis en femme), mais ayant conservés les attributs sexuels de l’homme.

 

Pansexuel  (ou omnisexuel) : Un mot largement utilisé sous d’autres latitudes, mais malheureusement trop peu en France.

La définition notée dans Wikipédia :

« est une orientation sexuelle caractérisant des personnes potentiellement attirées sexuellement et/ou sentimentalement par d’autres personnes, indifféremment du sexe anatomique ou du genre de celles-ci. »

d90
0